24
Jan

Les races à viande et les races laitières

différentes races de vache
écrit par GDS
0 commentaire

La race bovine, très présente en France dans le milieu agricole, se caractérise par sa diversité. On ne compte pas moins de 24 races bovines dont 11 à viande, 10 races mixtes et 3 exclusivement laitières. Quelles sont les grandes différences entre les races bovines ? On distingue trois types de bovins : les races à viande, les laitières mais aussi les mixtes c’est à dire qui sont à la fois à viande et laitières. On compte 24 races bovines dont 11 races à viande.
Les races bovines à viande représentent le 1er cheptel de l’Europe et les races bovines laitières le 2ème d’Europe.

Les races à viande : un véritable patrimoine

Caractéristiques

Les races à viande sont, comme leur nom l’indique, principalement destinées à la production de viande. Beaucoup de vaches de cette race ont des capacités d’élevage assez performantes c’est-à-dire qu’elles peuvent être inséminées et donc avoir des veaux plus facilement. Ceux-ci sont souvent dotés d’une musculature très développée et sont plutôt robustes. Il existe plus d’une dizaine de races à viande issues de diverses régions.

Production et consommation française

Grâce à sa production massive, la France est devenue le premier producteur de viande d’Europe. C’est en Bretagne que l’on trouve le plus de bovins de types races à viande. Dans l’hexagone, on trouve plus de 10,5 millions de bêtes dans cette catégorie et parmi celles-ci, il y a environ 4 millions de vaches c’est-à-dire de génisses qui ont eu au moins une fois un veau, on peut les appeler vaches allaitantes. Les bovins de types races à viande sont eux-mêmes séparés en trois catégories : les traditionnelles, les régionales ainsi que les rustiques. La production de viande continue de s’élargir au vu de la demande à laquelle elle doit faire face, il est vrai que la consommation n’a pas arrêté d’augmenter depuis le XXème siècle dans le monde. En revanche, en France, la consommation de viande reste stable : elle se situe aux alentours de 90 kg de viande par an et par habitant.

La viande française est très appréciée du grand public pour ses qualités gustatives et sa diversité. Elle est considérée comme étant de très haute qualité en raison de sa faible teneur en gras mais aussi de la finesse de ses fibres musculaires qui la rend très tendre, goûteuse et moelleuse. Ces caractéristiques peuvent varier en fonction des différentes races à viandes.

Où trouve-t-on des races à viande ?

Vaches à viande : carte de France

 

Les différents types de races à viande


Les traditionnelles

  • La Charolaise
    La Charolaise est une race à viande issue de la Bourgogne en Saône-et-Loire. C’est la première en France et en Europe en raison de sa très haute qualité, effectivement elle est très tendre et contient très peu de gras. La race Charolaise a de grandes capacités d’élevage et de bonnes facilités de vêlage. Elle a une robe blanche ou crème qui permet de la reconnaître. La Charolaise est présente dans plus de 70 pays, c’est pourquoi elle est la première race exportée dans le monde.
  • La Limousine
    La Limousine trouve son origine dans le Limousin, elle est également présente dans plus de 70 pays. C’est l’une des races qui est le plus utilisée pour la production de viande car elle est considérée comme étant de très haute qualité mais elle a aussi de bonne capacité d’élevage. En effet, la Limousine est une vache à viande vêlant facilement. La race bovine limousine n’est pas la plus grande des races à viande ni la plus lourde mais elle a tout de même de fortes capacités musculaires. Elle a une robe uniforme acajou avec des endroits plus clairs notamment au niveau de ses yeux et de ses mufles.
  • La Blonde d’Aquitaine
    La Blonde d’Aquitaine, provenant du sud-ouest de la France en Aquitaine, est une race bovine extrêmement robuste qui était autrefois utilisée pour le travail. Elle aussi est très présente dans le monde entier pour ses capacités d’élevage et de production de viande. La race de la Blonde d’Aquitaine est issue d’une fusion entre la race blonde des Pyrénées, la garonnaise et la « Quercy ». Celle-ci a une robe couleur froment, elle n’est pas très grande puisqu’elle peut mesurer entre 145 à 160 cm pour les femelles et 155 à 175 cm pour les mâles cependant c’est une race bovine très lourde, en effet, une femelle peut peser entre 850 à 1350 kg et un mâle entre 1100 à 1700 kg.
  • La Rouge des prés

Les régionales

  • La Blanc Bleu
    La Blanc Bleu est une race belge présente dans le nord de la France, en Belgique mais aussi en Normandie. C’est une race spécialisée dans la viande et bénéficiant d’une grande capacité de développement musculaire. La Blanc Bleu Belge n’est pas très grande puisqu’elle mesure environ 132 cm pour les femelles et 144 cm pour les mâles. Ce n’est pas non plus la plus lourde puisqu’elle pèse entre 700 et 800 kg pour les mâles et entre 1000 et 1200 kg pour les mâles.
  • La Bazadaise
  • La Parthenaise
  • La race Raco di Biou

Les rustiques

  • La Salers
  • La Gasconne
  • L’Aubrac

Les races laitières : au service de la qualité

Caractéristiques

Les races laitières sont principalement destinées à la production de lait mais beaucoup d’entre-elles sont qualifiées de races mixtes. Les races mixtes sont des vaches qui peuvent à la fois produire du lait mais aussi de la viande. En France, on trouve environ 8 millions de bêtes étant de type races laitières et parmi celles-ci, il y a plus de 3,5 millions de vaches laitières c’est-à-dire plus de 3,5 millions de vaches qui donnent du lait chaque jour. Beaucoup de vaches de cette race ont également des capacités d’élevage assez performantes. Les races laitières sont sélectionnées pour leur production de lait que ce soit en terme de qualité ou de quantité.

Production et consommation en France

Le lait est un produit très demandé par les consommateurs : 72 % des français âgés de 3 à 75 ans consomment tous les jours des produits laitiers. Environ 75 % du lait est transformé en produits laitiers pour le grand public. On le retrouve sous forme de lait, yaourts, desserts lactés, fromages, beurres ou crème. La majeure partie des vaches laitières sont situées dans l’Ouest de la France et majoritairement en Bretagne, celles-ci peuvent produire jusqu’à 30 litres de lait par jour. Ces dernières sont très productives et leur lait est de très grande qualité. La France est le 2ème producteur européen de lait après l’Allemagne et pourtant ce pays est le 1er acheteur de fromages français.

Différentes races laitières

Il existe un bon nombre de races laitières, mixtes ou non, et beaucoup d’entre-elles sont des races régionales.

Les races exclusivement laitières

  • La Prim’ Holstein
    La Prim’ Holstein est une race exclusivement laitière. Elle est originaire des Pays-Bas mais on la retrouve partout en France et principalement en Bretagne et également ailleurs dans le monde. C’est la plus connue des races laitières, on le voit par le fait que ce soit la première en terme de qualité sur le marché français mais aussi mondial. Elle a une robe pie noire qui permet de la reconnaître facilement, de plus, les vaches de races Prim’ Holstein sont assez grandes. On trouve environ plus de 2 millions de vaches de cette race en France.
  • La Brune des Alpes
  • La Pie rouge
    On trouve cette race laitière principalement en Bretagne puisque c’est une race plutôt régionale. Elle aussi détient de grandes capacités d’élevage.

Les races mixtes

  • La Normande
  • La Bleue du Nord
  • La Rouge flamande
  • La Jersiaise

C’est une race mixte petite et légère. Elles ont beaucoup de matières grasses et de protéines.

  • La Simmental
  • La Vosgienne
  • La Tarentaise
  • La Montbéliarde

 

Où trouve-t-on des races bovines laitières ?

Vaches : races laitières

Les races bovines à viandes et laitières sont donc très appréciées sur le marché français au vu du choix et de la diversité des produits qu’elles offrent mais aussi parce qu’elles sont de très haute qualité. La France produit beaucoup pour elle mais pas seulement, elle exporte aussi en quantité. A titre d’exemple, sur 10 litres de lait collectés, 4 litres sont exportés principalement vers l’Europe, comme en Italie et en Allemagne, mais aussi vers le reste du monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *