19
Oct

Le ver de terre, ce grand travailleur, allié précieux pour l’agriculture

ver de terre
écrit par GDS
0 commentaire

Vous connaissez tous le ver de terre ou lombric. Mais saviez-vous qu’il travaille sans relâche pour améliorer la qualité des sols et que son rôle est fondamental pour la biologie de notre sol ? Voici quelques explications.

Le ver de terre, célèbre habitant du sol

Les vers de terre représentent la première biomasse animale terrestre. On en compte une tonne par hectare en moyenne ! 

Tous les vers ne remplissent pas les mêmes fonctions et on distingue 3 catégories différentes :

  1. les épigés (petits) – agissent en surface, se nourrissent directement de matière organique et de végétaux en décomposition ;
  2. les endogés (moyens) – creusent de profondes galeries et se nourrissent de terre mélangée à la matière organique ;
  3. les anéciques (gros) – cherchent leur nourriture à la surface du sol puis la distribuent en profondeur grâce aux galeries verticales qu’ils creusent.

Les vers de terre ingurgitent plusieurs centaines de tonnes de terre dans leur tube digestif par an. Ils déplacent l’équivalent de leur poids par jour.

Ils adorent les prairies qui leur offrent un habitat favorable.

 

Les actions bénéfiques des vers de terre sur les sols

  • Les sols deviennent plus stables, moins sensibles à l’érosion

    Les lombrics creusent des galeries dans le sol et participent à son aération et son drainage. 
Leur action modifie la structure granulaire du sol : ils ingèrent la terre puis la rejettent sous forme de gros agrégats.

  • Les végétaux (notamment les plantes agricoles) ont un meilleur accès à l’eau et aux éléments nutritifs

    Les galeries plus ou moins profondes creusées facilitent l’installation des racines des plantes et leur alimentation en eau. L’action des vers de terre, améliore l’aération et la circulation des liquides et des gaz qui atteignent plus facilement les racines des plantes. 
Les galeries facilitent également l’installation des racines qui peuvent s’étendre et accroître la surface d’échange alimentaire entre le sol et les végétaux.

  •  Ils favorisent l’alimentation et la croissance des végétaux

    Au côté des microorganismes, les lombrics jouent un rôle important dans le recyclage de la matière organique et l’enrichissement des sols. Ils fragmentent, enfouissent les résidus organiques, participent à leur décomposition en les ingérant et en les digérant.
    Ils brassent les particules minérales du sol, répartissant l’ensemble plus ou moins profondément lors de leurs déplacements.
    Les turricules, les rejets des vers de terre que l’on observe à la surface du sol, renferment beaucoup d’éléments fertilisants (azote / phosphore). Leur système digestif est riche d’une faune bactérienne qui enrichit le sol et agglomère les éléments du sol.

Ecoutez le Pr Bouché

 

  • De l’utilité des vers de terre pour les hommes

Ils restructurent et fertilisent des sols pauvres et améliorent donc la productivité des cultures et prairies.

Ils permettent un meilleur recyclage des déchets organiques et l’épuration des eaux usées.
La technique de recyclage des déchets organiques est appelée le lombricompostage.
Renseignez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *