03
Mai

Focus sur la Truite

écrit par GDS
0 commentaire

Depuis le mois de mars, la pêche à la truite est ouverte, et ce, jusqu’au mois de septembre ! Appartenant à la famille des salmonidés, la truite vit principalement dans les eaux claires d’Amérique du Nord, en Europe et dans le nord de l’Asie. Il en existe plusieurs espèces comme la truite dorée, la truite arc-en-ciel, la truite de mer, la truite marbrée ou encore la truite fario. La truite arc-en-ciel d’élevage est également appelée truite saumonée, en raison de sa chair couleur saumon du fait de son alimentation.

Caractéristiques

  • Durée de vie : de 7 ans à une quinzaine d’années
  • Poids : de 5 à 25 kg selon l’espèce
  • Taille : jusqu’à 1 mètre de longueur
  • Nourriture : vers, insectes, voire d’autres poissons (les vairons par exemple)
  • Habitat naturel : eaux pures et bien oxygénées, inférieures à 18°

Formes de pêche la truite

La pêche à la truite peut se pratiquer comme un loisir ou un sport, notamment avec le no-kill. Il y a différentes formes de pêche :

  • Pêche aux leurres
  • Pêche à la mouche
  • Pêche au toc
  • Pêche au vairon manié
  • Pêche à la bombette

Un cadre idéal en Bretagne

Reconnue pour ses qualités gustatives, la truite trouve un habitat aquatique idéal dans les eaux bretonnes, de par la nature des roches, du relief et de la pluviométrie. Les températures modérées, les précipitations fréquentes et la présence de roches imperméables offrent des conditions particulièrement adaptées à l’élevage de la truite.

L’aquaculture a de l’avenir

Selon un rapport de l’Administration nationale des études océanographiques et atmosphériques des États-Unis, l’évolution de l’aquaculture réduirait les risques environnementaux si elle repose sur de bonnes méthodes et dans des eaux adaptées. Depuis, ces dernières années, l’évolution des pratiques dans les établissements piscicoles aurait ainsi permis de réduire le nombre de problèmes en lien avec la qualité de l’eau.

Par ailleurs, la production aquacole mondiale devrait surpasser la pêche. Selon la Banque mondiale, deux poissons sur trois seront produits hors pêche en 2030. Le tonnage de poissons issus de fermes d’élevage est passé de 5 à 6 millions en seulement trois décennies ! L’aquaculture a donc de l’avenir !

Pour savoir où pêcher de beaux poissons, découvrez des conseils pour partir à la pêche à la truite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *