25
Mar

Elle est belle, elle est brune, c’est la vache Armoricaine…

vaches armoricaines et froment du Léon - Ecomusée du pays de Rennes - France 3
écrit par GDS
0 commentaire

Son profil

  • Taille : 1,30m / 1,40m environ au garrot
  • Poids vif moyen : 600-700 kg pour une vache
  • Couleurs : robe rouge entre marron foncé et acajou, bout de la queue blanche, muqueuses claires
  • Cornes : en croissant vers l’avant

Son berceau

Race métissée à l’origine, elle s’est parfaitement adaptée à son environnement breton et a aujourd’hui une forte identité bretonne. Son berceau se situe au centre Bretagne, des monts d’Arrée jusqu’à Pontivy et Loudéac.

Ses qualités

Elle est douce et docile et remarquable en conduite allaitante. Facile à conduire, elle fait la joie de son éleveur !

Son point fort : la rusticité. Ce qui signifie qu’elle s’adapte parfaitement bien au plein air tout au long de l’année. Elle dispose de réelles qualités bouchères et est facile à engraisser. Le gras, infiltré au sein du muscle, confère à la viande un goût persillé et une tendreté remarquable.

Son histoire

Elle est née en Bretagne au XIXème siècle vers 1840. Un éleveur breton achète un taureau de la race britannique durham. Il est suivi par de nombreux éleveurs de la région.
Les croisements entre la Bretonne Pie Rouge et la Froment du Léon avec la race anglaise Durham commencent et donnent naissance à la race.
Au début du XXème siècle, les éleveurs de la race métisse se fédèrent et nomment leur vache « armoricaine ». C’est en 1923 que la race participe pour la première fois au Concours Général Agricole de Paris. En 1934, on compte 360 000 individus.

A partir des années 1950, on assiste à un déclin de cette race, l’effectif qui comptait près de 200 000 vaches en 1963, ne dépassait pas 250 femelles en 2012.
En 1978, l’Armoricaine est détectée comme étant en voie d’extinction. Des actions sont alors mises en place pour préserver cette race. Le programme de conservation se poursuit et permet peu à peu une relance progressive.

Chiffres clés

  • Effectifs : 301 femelles
  • Eleveurs en Bretagne : 81

L’Association des éleveurs de la Race bovine Armoricaine, créée en 2010, met en œuvre différentes actions pour la conservation et la promotion de la race.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *