18
Fév

Sandie Coz : la passion au quotidien

Sandie Coz
écrit par GDS
0 commentaire

Après un bac généraliste et un BTS technico-commercial, Sandie Coz sʼinstalle en Gaec avec ses parents sur la ferme familiale de Plouezoch en 2000. « L’année de la seconde crise de la vache folle », précise l’intéressée. Elle n’a alors que 20 ans et n’hésite pas à s’engager pour vivre pleinement son métier d’éleveuse. Avec le recul, elle ne regrette rien.

Son métier ? tout simplement passionnant !

C’est d’ailleurs plus qu’un métier : « on touche à tellement de corps de métier, c’est jamais la routine », confie Sandie. Mais sa vraie passion, cʼest de travailler au quotidien avec les animaux, les observer pour détecter chez chaque vache les signes avant-coureurs d’une maladie ou tout simplement d’un mal-être… « Si les animaux sont en bonne santé, ils vont bien produire », déclare Sandie.

On découvre ici toute sa vision de l’élevage et de sa place dans la société. De là, vient aussi son engagement comme administratrice du GDS 29. Depuis un an, elle est rentrée au bureau du GDS. Seule femme, elle espère bien voir d’autres collègues la rejoindre. Et quand il faut communiquer sa passion, comme lors de journées portes ouvertes de l’association Agriculteurs de Bretagne, elle répond positivement à la sollicitation de sa coopérative Even.

Le succès est au rendez-vous ; entre 400 et 500 visiteurs (de la commune, mais aussi de plus loin) se pressent sur la ferme pour découvrir la réalité du métier, assister en direct à la naissance d’un veau…pour la plus grande joie des enfants. « Il faut expliquer ce que l’on fait et dire qu’on le fait bien », clame Sandie, sans forfanterie, consciente de sa responsabilité de productrice devant les consommateurs. Ceux-ci doivent aussi se remettre en question et ne pas seulement émettre des exigences. « On nous demande toujours de faire mieux », rajoute-t-elle. Son ambition ? vivre dignement de son métier.

Heureusement, elle entrevoit des marges de manœuvre pour améliorer ses performances, au niveau de l’alimentation comme de la génétique. D’ailleurs, elle a passé l’an dernier son diplôme d’éleveur-inséminateur, pour gérer au mieux son temps de travail dans l’élevage.

« Il faut expliquer ce que l’on fait et dire qu’on le fait bien. »

Un emploi du temps bien chargé

Si l’élevage l’occupe plus qu’à temps plein, Sandie est néanmoins entrée au conseil municipal cette année, pour représenter le métier. « Nous avons notre mot à dire, nous occupons en grande partie le territoire », affirme Sandie, par ailleurs responsable d’un groupement d’employeurs.

Elle contribue également activement au sein d’une association locale à l’organisation d’un festival local (Celtytud) sur 3 jours. Elle participe très régulièrement à des voyages de découverte de l’agriculture d’autres pays (Allemagne, USA, Canada…). Mieux, elle profite de ces instants privilégiés pour s’adonner à son hobby préféré, la photographie… animalière, bien sûr !

Repères

1978 Naissance à Plouezoch (29)
1998 Bac S, puis BTS Tradicopa à Morlaix (29)
2000 Installation en Gaec avec ses parents
2005 Regroupement des 2 exploitations et des 2 troupeaux, avec une tante installée à Spézet (29)
2008 Administratrice du GDS 29, puis entre au bureau en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *