12
Nov

La biosécurité en élevage

Félix Mahe, expert biosécurité
écrit par GDS
0 commentaire

La biosécurité c’est quoi ?

C’est l’ensemble de mesures de prévention contre les risques sanitaires : elles permettent de protéger contre l’introduction, la circulation des dangers sanitaires dans l’élevage, et leur dissémination.

Pourquoi GDS Bretagne mène une action de prévention biosécurité ?

La mission d’Organisme à Vocation Sanitaire confiée aux GDS par l’Etat dans la maîtrise des dangers sanitaires comporte les 3 axes : prévention, surveillance, assainissement.
La prévention reste un maillon faible dans notre dispositif ou du moins on peut mieux faire. L’adage « mieux vaut prévenir que guérir » peut davantage se concrétiser au sein des élevages. Les mesures préventives sont appelées à devenir la norme dans la filière bovine comme cela a été mis en place pour l’élevage hors sol. C’est la clef pour préserver la bonne santé des animaux d’élevage.

infographie biosécurité

PAROLE D’EXPERT : Félix Mahé, expert biosécurité GDS Bretagne

Audit Biosécurité : un nouveau service disponible !

Félix Mahe, expert biosécurité

« L’audit biosécurité est né de la nécessité d’évaluer le niveau de protection de chaque élevage et d’améliorer les pratiques d’hygiène en les organisant simplement et à moindre
coût. L’objectif principal est de proposer pour chaque site un plan de biosécurité qui protègera mieux les animaux. »

Lors d’un audit, le ou la conseiller(ère) GDS Bretagne va évaluer tous les points à risques
dans les aménagements et les pratiques de l’éleveur, selon deux volets principaux :

  • le risque d’introduction d’un danger sanitaire par un intervenant extérieur, un animal (d’élevage ou non) ou un aliment,
  • le second s’intéresse au risque de propagation d’un danger sanitaire à l’intérieur de l’exploitation : les croisements de circuits propres et sales, la protection des jeunes et de l’alimentation…
    A l’issue de l’audit, tout en échangeant avec l’éleveur le(la) conseiller(ère) lui indique, les priorités comme par exemple : mieux sécuriser l’entrée des intervenants, signaler l’accès au parking intervenant ou bien encore installer et entretenir un pédiluve sec (à base de chaux)… Il l’interroge également sur ses pratiques : l’origine des animaux qu’il achète est-elle bien vérifiée ? Certaines de ses pâtures seraient-elles en contact avec d’autres troupeaux ? L’alimentation est-elle protégée ? La décontamination régulière des bâtiments et des équipements… ?
    Toutes ces informations permettent à GDS Bretagne d’établir le plan d’amélioration de la biosécurité de chaque élevage.
    8 conseillers sont disponibles pour réaliser un audit biosécurité chez les adhérents GDS Bretagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *