08
Nov

André Leprince, conseiller technique local GDS Bretagne

André Lepraince
écrit par GDS
0 commentaire

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir le quotidien d’André, conseiller GDS Bretagne depuis plus de 30 ans, lors de l’une de ses visites en élevage.

L’expérience du conseil avisé pour un service de qualité

Le rendez-vous est fixé à 14h30 dans un élevage d’Acigné (35). Gwendal Morel, jeune éleveur installé depuis novembre 2018, nous accueille avec son frère au volant de son nouveau tracteur.

Une aubaine pour André qui ne loupe pas l’occasion de parler mécanique :
« Je suis un passionné de machinisme agricole et je suis heureux de pouvoir découvrir les nouvelles acquisitions des éleveurs au cours de mes visites » explique-t-il. Un plaisir partagé par Gwendal, ravi de montrer à André son nouveau bolide. Après quelques minutes à commenter la machine et sa mécanique à la pointe, il est temps,
pour André de passer à l’objet de sa visite : « Tu m’emmènes dans ta salle de traite ? ».

André Lepraince
André ressort le compte rendu de l’audit « qualité du lait » qu’il a mené chez Gwendal en janvier dernier. A la suite de résultats non satisfaisants sur son taux cellulaire, l’éleveur a fait appel à son conseiller, André, afin de comprendre l’origine du problème et trouver des solutions.

Deux mois plus tard, André revient effectuer une visite de suivi pour vérifier les résultats et s’assurer que ses recommandations ont été suivies. Il inspecte rigoureusement le matériel de traite tout en échangeant avec l’éleveur sur ce qu’il a mis en place depuis sa dernière visite : « As-tu pensé à utiliser un désinfectant pour les griffes ? » questionne le conseiller. « Oui, voilà le produit ». A l’odeur, André constate qu’il est un peu trop dosé. « Attention, veille bien à respecter les doses, 20 ml pour 1 litre dans ton cas ».

 

« L’expérience et la confiance
au service de l’éleveur »

 

Gwendal note l’information sur son téléphone. L’échange, ponctué de conseils pratiques et d’anecdotes, se conclue sur une bonne note pour notre éleveur : « Aux vues de tes bons résultats et de ce que tu as mis en place, je peux clore l’audit ».

La collaboration entre Gwendal et André a porté ses fruits puisque les problèmes détectés en amont de l’audit ont été identifiés et résolus. Gwendal est satisfait : « Il y a une nette amélioration sur la qualité du lait ».

Au-delà du service, Gwendal a noué une relation de confiance avec son conseiller :
« On sent qu’André a de l’expérience, il a plein d’anecdotes sur les choses à faire ou ne pas faire. Il est aussi très observateur et à l’écoute. Il voit tout de suite où se situe le problème. J’apprécie cette relation. »

L’humain et le relationnel : clés d’une confiance mutuelle

Notre éleveur a vu juste. La force d’André c’est son sens du contact humain. Il a d’ailleurs organisé son emploi du temps pour rester disponible pour ses éleveurs :
«  Ma journée commence par une permanence téléphonique. Les éleveurs me contactent entre 8 h et 9 h du matin. Ils savent qu’ils auront une réponse immédiate, une solution dans la journée ou un rendez-vous pour une visite d’élevage. »

Pour André, l’empathie et l’adaptabilité sont aussi importants que la technique pour être un conseiller efficace. « Conseiller sanitaire, c’est effectuer au quotidien des visites d’élevage, se rendre disponible, être à l’écoute sur tous les sujets et surtout prendre en compte les objectifs de l’éleveur. Il faut observer ses pratiques et être attentif au moindre souci sanitaire présent. ».

Après la salle de traite, nous prenons la direction du champ à quelques mètres des bâtiments pour voir les vaches de Gwendal. Son troupeau en compte 50 au total.
Un tour rapide de l’élevage permet à André de prodiguer quelques conseils supplémentaires à l’éleveur et de lui proposer des services compris dans son adhésion GDS Bretagne qui pourraient lui être utiles.

vache en train de boire

Aujourd’hui, Gwendal s’interroge sur son point d’eau. André lui propose rapidement une solution adaptée :« Tu sais, GDS propose un audit qualité de l’eau et conseil captage, ce serait une bonne solution pour toi. »

L’éleveur acquiesce. André reprendra rapidement contact avec lui pour convenir d’un rendez-vous. Grâce aux préconisations de son conseiller, Gwendal a pu bénéficier de plusieurs services GDS Bretagne depuis son installation.

En plus de l’audit« qualité du lait », il a pris rendez-vous pour un « Diagnostic protection électrique » et a également assisté à une formation « écornage » dans l’élevage voisin. Tous ces services ont été très profitables pour ce jeune éleveur qui a soif d’apprendre : « C’est mon troupeau, je veux en prendre soin et j’ai encore des choses à apprendre. Je prends tous les conseils possibles. Avant, je ne connaissais pas bien tous les services proposés par GDS Bretagne. C’est André qui me les propose au cours de ces visites et de nos échanges lorsqu’il juge que ça peut m’être utile. Je lui fais confiance et jusque-là je ne suis pas déçu. » 

Entretenir un contact humain avec ses éleveurs est primordial pour André.
Cependant, il n’en n’oublie pas pour autant de veiller au relationnel avec ses collègues et partenaires professionnels pour un bon travail d’équipe. « Une fois l’audit clôturé, je m’appuie sur les assistantes techniques pour la rédaction et pour gérer la prise en charge financière de GDS. Bien sûr je n’oublie jamais l’avis du vétérinaire traitant, un allier indispensable de l’éleveur. »

Notre visite s’achève ici, une poignée de main franche pour se dire à très bientôt et André repart pour de nouvelles visites…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *